Publié le 26 Mai 2021

Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS

Le 20 mai dernier nous étions un peu plus de quatre-vingts membres du MCR, heureux de nous retrouver à la basilique de Notre Dame de Bonsecours pour notre pèlerinage annuel.

 

Après le mot d'accueil de notre présidente Michèle, le père Antoine, aumônier du MCR nous a proposé de réciter le chapelet en méditant les mystères joyeux.

 

Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS

Après la méditation du chapelet, nous avons participé à la messe célébrée par le père Antoine et animée par Jocelyne pour les chants et par Jean-Claude à l'orgue.

Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS

A la fin de la célébration eucharistique, le père a invité la plus jeune participante qui avait accompagné sa grand-mère au pèlerinage, à le rejoindre à l'autel. Ce fût un moment touchant.

Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS

Puis nous nous sommes retrouvés dans le jardin pour partager les biscuits et les jus de fruits, moment de détente agréable.

Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS
Pèlerinage à NOTRE DAME DE BONSECOURS

Puis nous nous sommes quittés en espérant que la crise sanitaire prenne fin le plus vite possible afin de pouvoir reprendre nos activités communes;

A bientôt donc par la grâce de Notre Dame de BONSECOURS.

 

Françoise S;

Voir les commentaires

Publié le 16 Mai 2021

Le Pape institue une Journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées [Vidéo]
 Le Saint-Père a annoncé l’institution d’une Journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées, qui sera célébrée par toute l’Église le 4e dimanche de juillet, aux alentours de la mémoire liturgique des saints Joachim et Anne, grands-parents de Jésus.

En cette année spéciale “Saint Joseph”, qui est, depuis le 19 mars, une année “Famille Amoris Laetitia”, les grands-parents et les personnes âgées seront mis à l’honneur le 4e dimanche de juillet. Cette Journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées sera célébrée par toute l’Église chaque année à cette date, comme l’a expliqué aujourd’hui le Pape François, après la prière de l’angélus. Les parents de la Vierge Marie, saints Joachim et Anne, sont fêtés le 26 juillet.


 

La vieillesse est un don»

«Le 2 février, nous avons célébré la fête de la Présentation de Jésus au Temple, lorsque Siméon et Anne, tous deux âgés, éclairés par le Saint-Esprit, ont reconnu Jésus comme le Messie», a expliqué le Pape. «L'Esprit Saint suscite encore des pensées et des paroles de sagesse chez les personnes âgées: leur voix est précieuse car elle chante les louanges de Dieu et garde les racines des peuples. Ils nous rappellent que la vieillesse est un don et que les grands-parents sont le lien entre les différentes générations, pour transmettre aux jeunes l'expérience de la vie et de la foi. Les grands-parents sont souvent oubliés et nous oublions cette richesse de préservation des racines et de transmission», a regretté le Souverain Pontife.

Annonçant ensuite l'institution de cette journée mondiale, le Saint-Père a souligné combien il est important «que les grands-parents rencontrent les petits-enfants et que les petits-enfants rencontrent les grands-parents, car - comme le dit le prophète Joël - les grands-parents avant les petits-enfants rêveront, ils auront des songes et les jeunes, prenant la force de leurs grands-parents, iront de l'avant, ils prophétiseront».


 

Le Pape institue une Journée mondiale des grands-parents et des personnes âgées [Vidéo]

Préserver une «richesse spirituelle et humaine»

Dans un communiqué, le cardinal Farrell, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, livre sa réaction. Il estime qu’il s’agit du «premier fruit de l'année Famille Amoris Laetitia, un don pour toute l'Église destiné à rester au fil des ans. La pastorale des personnes âgées est une priorité qui ne peut plus être renvoyée, pour toute communauté chrétienne. Dans l'encyclique Fratelli tutti, le Saint-Père nous rappelle que personne n'est sauvé seul. Dans cette perspective, il est nécessaire de conserver précieusement la richesse spirituelle et humaine qui a été transmise à travers les générations», souligne-t-il. Le Dicastère souhaite aussi s’engager davantage «pour éliminer la culture du déchet et pour valoriser les charismes des grands-parents et des personnes âgées».

«À l'occasion de la première Journée Mondiale, le Pape François présidera la messe vespérale du dimanche 25 juillet, selon ce que permet la situation sanitaire, en la Basilique Saint-Pierre», indique encore le Dicastère, qui «annoncera les autres initiatives possibles qui l'accompagneront». Le Dicastère invite enfin «les paroisses et les diocèses du monde entier à trouver des modalités de célébration de la Journée au niveau local qui soient adaptées à leur contexte pastoral».

 

C'est le moment de faire fonctionner nos cellules grises et de partager nos idées, le 25 juillet va vite arriver...

 

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 21 Avril 2021

LA SPIRITUALITE DU GRAND AGE
LA SPIRITUALITE DU GRAND AGE

L’Automne, une belle saison de l’année, symbolise le temps du grand âge : riche de la connaissance, de la maturité, de la sagesse. Mais en même temps, la fragilité de la santé, la baisse de force, l'arrivée des maladies.

Pour nous aider à trouver du sens à chaque étape de la vie, à tenir bon dans les moments difficiles et à traverser surtout l'hiver de notre vie, le père jésuite Michel RONDET nous propose 5 points à réfléchir ensemble sur la spiritualité du grand âge :

1. Le grand âge est le temps des fidélités profondes. C’est une étape où l’on est ramené à l’essentiel : revenir à nos sources profondes, vivre sous le regard de Dieu. C’est aussi le temps de s’appuyer sur les amitiés anciennes, les personnes avec lesquelles on a des relations profondes : amis, famille…

2. Le grand âge est le temps de la foi. Accepter une prière simple, une prière silencieuse, une prière qui sera « un peu ». C’est le temps des questions qu’on peut avoir étouffées, ou que dans l’action on avait laissées un peu de côté et qui reviennent : des doutes sur la Foi. Y répondre avec une prière de pauvres, en se nourrissant de prières vocales : chapelet, prières familières…

Le saint pape Jean-Paul II, à la fin de son pontificat, était très diminué par la maladie de Parkinson : il avait du mal à lever ses mains pour célébrer la Messe, beaucoup de difficulté à parler, il s'est assis sur un fauteuil roulant au milieu des pèlerins malades à Lourdes pour prier le rosaire, nous laissant un très beau, touchant et fort témoignage de foi dans la simplicité.

3. Le grand âge est le temps du dépouillement. Dépouillés de certaines capacités, de nos rôles et fonctions… dépouillement inexorable, que l’on peut accueillir avec résignation, mais qu’on peut essayer d’accueillir comme une grâce. Croire qu’à travers ce dépouillement, ce « lâcher-prise », l’Esprit Saint nous sanctifie.

Nous sommes invités à expérimenter ce dépouillement, ce « lâcher-prise », car l'Esprit Saint vient en nos cœurs pour nous sanctifier. Comme saint Paul disait aux Galates : " Ce n'est plus moi, mais le Christ qui vit en moi" ou bien "Lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort". Comme sainte Thérèse d'Avila nous a donné le conseil dans l'oraison : savoir ouvrir le cœur, laisser l'Esprit entrer dans notre vie intérieure, notre âme ; c'est l’Esprit Saint qui prie pour nous, qui intercède pour nous et qui nous aide à réaliser la volonté de Dieu.

4. Le grand âge, paradoxalement, est le temps de la tendresse envers soi-même. Le père Michel nous propose de faire ce petit exercice : se mettre face à un miroir et se dire : « voilà un vieil homme ou une vieille femme en face de moi. Je n’ai pas fait de merveilles, peut-être, mais j’ai fait ce que j’ai pu pour « servir ». Aujourd’hui, Seigneur, je te confie cette personne que je suis devenu. Prends soin d’elle ! 

5. Enfin, le grand âge est le temps de vivre l’attitude évangélique du veilleur. Veiller dans l’attente de l’aurore, dans l’attente de la Rencontre qui est l’espérance de notre vie. Témoigner qu’on peut vivre cet automne de la vie dans l’espérance du printemps de la résurrection.

Avec le grand âge, temps de sobriété et de dépouillement, nous sommes invités à nous tenir prêts et disponibles. "Entre tes mains Seigneur, je remets mon esprit », que cette parole de Jésus sur la croix devienne notre prière quotidienne de confiance, d’abandon aux mains du Seigneur. "Sainte Marie, prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort ! » Car toute notre vie terrestre est pour nous préparer à cette rencontre avec Dieu dans la vie nouvelle, à travers la porte de la mort.


 

L’Église, notre Mère, veille sur tous ses enfants, elle les réconforte par les sacrements, beaux cadeaux que Jésus-Christ lui a confiés pour toute l’Humanité.

L’Eucharistie, c’est le sommet de toute la vie des chrétiens : par la Communion eucharistique, nous recevons Dieu Lui-même ; la force de Dieu et la vie de Dieu entrent en nous ; nous plongeons dans l’océan d’amour de Dieu trinitaire ; nous communions à l’amour fraternel avec tous les saints et nos frères, membres du corps mystique de Jésus, l’Église dont le Christ est la tête.

Dans l’Eucharistie, nous participons avec le Christ aux œuvres du Salut en offrant au Père le don de toute notre vie : la joie comme la souffrance… pour la Gloire de Dieu et le Salut du monde. Sur la croix, Jésus a transformé par amour la souffrance en grâce ; la Croix, instrument de mort, devient l’arbre de la vie, source de toute grâce.

Chers frères et sœurs aînés, portez toujours avec fierté votre grand âge, couronné de sagesse, de nombreuses expériences et connaissances de la vie afin de les transmettre et partager avec les jeunes générations en leur donnant de bons conseils. Soyez toujours positifs et faites le bien, c’est le secret de la vie heureuse, aujourd’hui et demain !

Père Antoine NGUYEN

LA SPIRITUALITE DU GRAND AGE

Merci au Père Antoine pour m'avoir fait parvenir ces notes et merci à François sans lequel nous n'aurions pas ces photos.

A bientôt.

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 31 Mars 2021

LA CONTREBANDE DE MARIE (et pourtant, ce n'était pas un 1er avril...)

 

Conte chrétien par le père Prudent.

            Ce soir-là, lorsque Jésus passa parmi les élus, tout heureux de saluer leur Sauveur, il semblait quelque peu préoccupé ; il répondait aux saluts avec son sourire radieux, mais demeurait pensif, car il avait aperçu, au milieu des bienheureux, quelques personnes – et même un bon nombre – qui le frappaient par leur comportement. Ils paraissaient complexés, on aurait dit qu'ils désiraient passer inaperçus, et leur regard était inquiet, presque fuyant, ce qui est contraire à l'ambiance de confiance qui règne au Paradis.

           De toute manière, après deux ou trois jours, grâce à la grande fraternité qui existe dans la Maison du Père, ils changeaient complètement, se sentaient à leur aise, à l'unisson avec les autres, avec la même joie et la grande paix qui se reflétaient sur leur visage.

           Comment expliquer ce phénomène ? Y aurait-il une négligence de saint Pierre ? Son âge avancé, la routine, et en particulier sa grande confiance a peut-être permis que son contrôle se relâche. Il était donc nécessaire d'exiger du Portier du Ciel une meilleure vigilance.

           Avec la rapidité de l'éclair, le Seigneur alla voir saint Pierre, qui était tranquillement assis dans son fauteuil, à côté de la porte. Jésus, lui dirigea ces paroles, presque de reproche :

— « Mon bon Saint Pierre, je ne mets pas en doute ta bonne volonté et ta conscience professionnelle, mais il me semble qu'avec le temps, bien qu'au Paradis mille ans sont comme un jour, ta vigilance a pu s'affaiblir ; et que, profitant d'un Instant d’inattention lorsque tu révises le Livre de Vie, on te fait passer du lard pour du cochon, comme on dit à Marseille »...

Réagissant avec sa spontanéité habituelle, et cependant avec un très grand respect, Pierre répondit :

            — « Pardon Seigneur, mais je ne comprends pas ; cela est impossible, car je passe ma vie à la porte du Ciel, comme une sentinelle, toujours en éveil, et malgré mon âge avancé, rien n'échappe à mon regard de pêcheur, crois moi, mon bon Seigneur, je ne suis pas coupable, car je suis, à mon poste, inexorable, et personne n 'arrive à Bon Port, sans son requis passeport. Mais, oh Divin Seigneur, si vous pensez que je ne suis pas apte à ce poste de haute confiance, je remets entre vos mains ma démission ».

Il est vrai qu'à une certaine occasion, il ne s'était pas montré très courageux, mais pourquoi le rappeler ?... C'est bien connu, cependant, à la fin de sa vie, il a voulu être crucifié la tête en bas, montrant un héroïsme qui compensa mille fois sa lâcheté.

            — « Mon Bon Pierre, je ne peux vraiment pas l'accepter ; car mes paroles sont gravées dans l’Évangile  : "Je te donnerai les clés du Royaume du Ciel et tout ce que tu lieras sur la terre, sera lié dans les Cieux ; et tout ce que tu délieras sur la terre, sera délié dans les Cieux". Comment puis-je revenir sur ma parole ? Tu sais bien que Dieu est fidèle et ne retire pas ses dons. De toute manière, il se passe quelque chose d'anormal Tiens, par exemple, regarde en bas, ces gens-là, ne te frappent pas ? »

           — « Oh ! Divin Seigneur, je peux t'assurer que je ne m'explique pas la présence de ces individus ici ; ils ne sont sûrement pas sur ma liste, en vérité ils ne sont pas de notre bande, et sans aucun doute, ils me font contrebande, mais je te promets, bon Seigneur, de tout mettre en action et, sous peu, d'attraper le coupable qui permet semblable trahison, sans quoi, la douleur dans l'âme, j'accepterai, Seigneur, le blâme ».

           — « Il ne s'agit pas de cela, Pierre : je te demande seulement d'être plus attentif. Au revoir ; à demain ! »

LA CONTREBANDE DE MARIE (et pourtant, ce n'était pas un 1er avril...)

Cette conversation laissa Pierre fort inquiet. Très soigneusement, Pierre mit double verrous à toutes les serrures et quand il se fut bien assuré qu'il n'y avait plus d'ouverture, par où une âme pouvait pénétrer, la nuit commençant à tomber, il s'endormit le cœur léger.

Brusquement, il sursauta. Qu'est-ce qui peut faire peur à un homme endurci par les travaux et les périls de la vie ? Sans savoir ni quand ni comment, il a vu de ses yeux ces drôles de gens s'infiltrer au Ciel tranquillement.

Une fois passé cette grande émotion, Pierre se domina, et se caressant doucement la barbe, avec un léger sourire sur les lèvres, s'inclina discrètement derrière un pilier de marbre pour mieux regarder un spectacle réellement inédit au Paradis.

Assise sur un créneau de la haute muraille, une silhouette féminine, entourée d'un halo de lumière, d'une beauté indescriptible, qui ne laissait aucun doute sur son identité de Mère de Dieu, était là, soutenant avec grâce et force, une croix de laquelle pendait une longue chaîne formée de 50 perles de cristal.

À cette chaîne, s'accrochait une multitude de personnes qui s'appliquaient à monter par là. À chaque dizaine de perles, il y en avait une plus grande que les autres, d'un cristal plus pur encore qui servait de repos à ceux qui montaient par la chaîne ; et ainsi, de dizaine en dizaine, ceux à qui Pierre avait refusé l'entrée, passaient au Paradis grâce au Chapelet et c'est la Vierge Marie qui les introduisait.

Ayant observé sans être vu, tous les détails de l'opération, Pierre se retira, satisfait, et, dissimulant avec peine un sourire, il alla rendre compte au Seigneur, de ce dont il avait été témoin.

            — « Si mon bon Seigneur désire connaître le ou la responsable de cette situation, je vous demande, s’il vous plaît, de me suivre sans bruit et d'ouvrir bien vos veux et vos oreilles, en essayant de dissimuler un peu la radiation lumineuse qui émane de votre personne et qui pourrait trahir votre présence. »

Acceptant de bon cœur, le Seigneur suivit Pierre et, par l'ouverture d'une fenêtre, observa avec attention la scène, passant de surprise en surprise.

Et quel spectacle admirable ! Hors de l'enceinte étaient restées de nombreuses âmes à qui Pierre, inexorable, avait refusé de sa porte l'entrée, pour ne pas avoir présenté le passeport intégral et complet. Et ces âmes si tristes soupiraient en si amers gémissements et plaintes de si grande mélancolie, que la Vierge Marie, pleine de compassion, sans pouvoir supporter qu'en vain tous ces gens aillent l’implorer, d'un seul élan se précipita au sommet des murs célestes, et de là, sachant que de nuit tous les chats sont gris, un par un, elle hissait, ses petits protégés pleins de joie au Paradis, faisant ainsi, grâce à la Vierge Marie, contrebande au Portier.

Quand le Seigneur eut constaté sur le vif l'infraction, Pierre lui dit d'une voix triomphale :

            — « Je m’imagine, mon bon Seigneur, que vous allez maintenant lui faire une remontrance... ».

            — « Pierre, mon fidèle Pierre, que puis-je faire ? Puisque c’est Elle qui m'a donné la vie, qui m’a élevé, qui m’a nourri, qui m’a accompagné jusqu’à la Croix et qu’en plus, tout le monde – et Moi le premier – l'appelle : Mère de Miséricorde. Et peut-être en cela ai-je aussi une part de culpabilité. Pierre, s’il te plaît, je te demande maintenant la plus grande discrétion sur toute cette histoire. N'en parlons à personne, ni même à ton ami, mon disciple préféré Jean, car en sachant qu'on peut entrer par contrebande au Paradis, beaucoup abuseraient de ma bonté 

 

 

 

 

 

LA CONTREBANDE DE MARIE (et pourtant, ce n'était pas un 1er avril...)

Pour ceux qui attendent (avec impatience) le compte-rendu de la réunion, avec le docteur Jean-Pierre Vannier, au centre diocésain, ne vous inquiétez pas, c'est pour bientôt.

Très bonnes fêtes de Pâques à tous,

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 23 Mars 2021

UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)

Exposé Jean Pierre Vannier


 

Lecture du Psaume 87

02 Seigneur, mon Dieu et mon salut, dans cette nuit où je crie en ta présence,

03 que ma prière parvienne jusqu'à toi, ouvre l'oreille à ma plainte.

04 Car mon âme est rassasiée de malheur, ma vie est au bord de l'abîme ;

05 on me voit déjà descendre à la fosse, je suis comme un homme fini.

06 Ma place est parmi les morts, avec ceux que l'on a tués, enterrés, ceux dont tu n'as plus souvenir, qui sont exclus, et loin de ta main.

07 Tu m'as mis au plus profond de la fosse, en des lieux engloutis, ténébreux ;

08 le poids de ta colère m'écrase, tu déverses tes flots contre moi.

09 Tu éloignes de moi mes amis, tu m'as rendu abominable pour eux ; enfermé, je n'ai pas d'issue :

10 à force de souffrir, mes yeux s'éteignent. Je t'appelle, Seigneur, tout le jour, je tends les mains vers toi :

11 fais-tu des miracles pour les morts ? leur ombre se dresse-t-elle pour t'acclamer ?

12 Qui parlera de ton amour dans la tombe, de ta fidélité au royaume de la mort ?

13 Connaît-on dans les ténèbres tes miracles, et ta justice, au pays de l'oubli ?

14 Moi, je crie vers toi, Seigneur ; dès le matin, ma prière te cherche :

15 pourquoi me rejeter, Seigneur, pourquoi me cacher ta face ?

16 Malheureux, frappé à mort depuis l'enfance, je n'en peux plus d'endurer tes fléaux ;

17 sur moi, ont déferlé tes orages : tes effrois m'ont réduit au silence.

18 Ils me cernent comme l'eau tout le jour, ensemble ils se referment sur moi.

19 Tu éloignes de moi amis et familiers ; ma compagne, c'est la ténèbre.


 

Introduction

« Un pédiatre qui est venu vous parler de vieillissement ! un comble ! »

A vrai dire le vieillissement est comme la croissance, un processus naturel mais un processus qui peut être impacté par l’environnement, des évènements ou encore par des choix de vie.

Nous ne sommes pas égaux à la naissance. Mais plus encore, nous n’arrivons pas égaux à l’âge de 60 ou 70 ans. Nous ne sommes pas égaux ni sur le plan de la santé, ni sur le plan financier, ni sur le plan affectif. La vie a laissé des traces parfois sévères.

Il faut reconnaître qu’il y a des histoires qui font envie, des histoires de personnes qui arrivent à un âge très avancé 90 voire 100 ans avec toute leur tête et une autonomie de vie impressionnante. Ceux qui lisent le journal La Croix ont peut-être vu passer cet article le 10 mars sur une femme de 100 ans autonome et très engagée dans la vie.

Alors y a-t-il un secret ?

Avant d’y répondre nous allons essayer de nous faire une représentation mentale correcte de ce qu’est le vieillissement. Pour composer avec ce processus physiologique inévitable, il est indispensable de s’instruire.

Je vais vous parler de vieillissement et de santé mais je n’aborderai pas ou peu l’une ou l’autre des maladies. On pourra le faire lors des questions


 

I – Mécanismes qui interviennent dans le vieillissement

  1. Accumulation irréversible de lésions cellulaires et tissulaires qui commencent très tôt dans la vie

    • Mutations, lésions génétiques qui font que certaines cellules passent d’un stade normal à un stade pré-cancéreux plus ou moins avancé (souvent en plusieurs étapes). Ces lésions cellulaires sont parfois repérables. Rôle du tabac, des rayons X mais aussi des rayons cosmiques, solaires, rôle de divers toxiques.

    • Lésions endovasculaires avec dépôts (rôle du tabac, de la mal-bouffe, etc.) Adage « On creuse sa tombe avec ses dents »

    • Lésions de fatigue sur des tissus fragiles non renouvelables : articulations (excès sportifs)

    • Lésions bronchiques à type de dilatation irréversible

    • Lésions liées à des expositions particulières : abestose (Amiante), silicose….


 

  1. Vieillissement physiologique (horloge biologique ! Télomères, théorie télomérique du vieillissement : La longueur des télomères étant associée à l’âge biologique et au vieillissement, le raccourcissement des télomères est plus rapide chez les hommes que chez les femmes) :

    • Certaines substances notamment l’élastine ne sont plus fabriquées après la croissance (rides, etc.) (le stock diminue inexorablement de jour en jour !)

    • Perte musculaire notamment en proportion par rapport au poids total

    • Tarissement de certaines secrétions hormonales

    • Dépérissement des fonctions sensorielles : vue, ouïe, odorat, équilibre

    • Perte des capacités de mémorisation

    • Modification du sommeil


 

  1. « Vieillissement » psychosocial

    • Réduction des sollicitations, des stimulations

    • Beaucoup moins d’investissements

    • Décentrage progressif par rapport aux évènements familiaux et sociaux majeurs

    • « Infantilisation progressive ! » (Entre conjoints, avec les enfants devenus majeurs, par les acteurs du tissu social comme par exemple les acteurs de santé)


 

Spirale descendante qui peut aboutir rapidement à une détérioration rapide physique, mentale et affective car entre ces trois domaines il y a de nombreuses interactions souvent négatives ! Par exemple, les problèmes affectifs retentissent rapidement sur la santé et la situation sociale. L’inverse est tout aussi vrai !


 

II - Et pourtant, si le vieillissement est inéluctable, la façon de vieillir ne l’est pas. Il y a des circonstances et des conduites A RISQUE

  1. Dépendances diverses et addictions à risque

    • Tabac

    • Alcoolisme, drogues

    • Jeux

    • Opiacés (cf. aux USA)

    • Traitements psychotropes


 

  1. Transitions sociales à risque

    • Perte ou changement de travail

    • Perte de responsabilités (mairie, asso…) fragilisant l’égo (=>ressentiment)

    • Modification de la structure familiale (=> amertume, aquabonisme)

    • Déménagements (perte d’un tissu relationnel précieux)


 

  1. Accidents de santé parfois sévères impactant l’activité et l’avenir

    • Accident neuro (AVC)

    • Cancers

    • Fractures dont la cicatrisation est allongée


 

  1. Etats psychologiques à risque

    • Ressentiments divers

    • Amertume

    • Etat dépressifs


 

  1. Isolement : il est quasiment toujours à risque… même les plus sereins en apparence

    • Géographique : perte des accès aux produits de première nécessité, aux personnes-ressources

    • Social ou familial : perte de communication


 

  1. Marginalisation et pauvreté ?

    • Vieillissement rapide des clochards

    • Mais pas forcément pour la pauvreté : les pauvretés ne sont pas toutes les mêmes…


 


 

Même si le contrôle de certains évènements nous échappe, nous gardons longtemps une capacité d’agir. Cela demande clairement un certain volontarisme… donc , désolé d’avoir à le dire, des efforts, des contraintes, un projet.

La vieillesse débonnaire ? je n’y crois pas trop.


 

III – Les domaines à soigner (dans tous les sens du terme)

  1. Le sensoriel

    • L’audition et la vue

    • L’équilibre

    • La coordination motrice (et intellectuelle)

    • Le bon (repas)


 

  1. Surveiller ses émotions : se méfier des émotions dont le développement peut être chaotique. Avec l’âge les émotions ne faiblissent pas parfois au contraire. L’égo cherche à se manifester par besoin de reconnaissance.

  2. Garder et cultiver le sens du bon et du beau

    • Compétences artistique qui durent longtemps : lab pharma qui vantait les mérites d’un protecteur vasculaire (nombre de réalisation artistiques majeures ont été faites par des individus de plus de 60 ans)

    • Soigner l’alimentation : qualité nutritionnelle et goût

  1. Soigner le relationnel : Aider autant qu’être aidé. Construire des alliances. Cultiver les compétences qui valorisent.

  2. Soigner le présentiel (ses proches) Même si on n’a pas de famille ou si peu, chaque jour à la boulangerie, sur le marché, à la messe on fait à son insu de nombreuses rencontres. Cela vaut le coup de prendre soin de sa personne, de son apparence, de sa courtoisie…

    • La Messe …

  3. Elaborer une « économie personnelle du plaisir », faite de sobriété et d’un certain art du soin

    • S’il faut rogner sur le sucre, garder de préférence un aliment sucré qui apporte plus que seulement du sucre : chocolat, pâtisserie de qualité ….

    • Pas de mortification inutile….


 

IV – Les pièges à éviter (dans la mesure du possible !)

  1. La perte de son autonomie (ce qui est perdu, est difficile à récupérer !)

    • Accepter d’être accompagné mais pas d’être « pris en charge »

    • Se tenir debout et dehors autant que possible, « trop de repos tue le repos ! »

    • Perte de l’envie de faire les choix de vie des plus simples aux plus critiques


 

  1. Le manque de respect : Situations humiliantes liées au vieillissement. Or le respect des anciens est un droit biblique ! Lévitique 19:32 : « Tu te lèveras devant des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard et tu craindras ton Dieu. Je suis le Seigneur.. »

    • Cependant « Ne pas jouer à faire l’idiot car on prend très vite les vieux pour tel »

    • La façon de parler dans le monde médical. (Contre-exemple : cet homme qui s’habillait avec ses habits personnels avant de recevoir les médecins)

    • Rapports commerciaux souvent méprisants : magasins d’informatique, de téléphonie mobile, grands magasins


 

  1. La mise sous influence ou sous tutelle

    • Pas d’accompagnant exclusif (risque d’emprise)

    • Pas d’idéologie fallacieuse : discours pseudoscientifiques

    • Pas de gourous (laïc ou religieux) Pseudo-secte complotiste ex. : la lettre d'informations « Santé Corps Esprit » https://www.sante-corps-esprit.com/ diffusée par  « Biosanté Editions » ,entreprise suisse

    • Pas de « médicaments » trompeurs : super-smart https://www.supersmart.com/ au Grand-Duché du Luxembourg

      1. Telomeres Maintenance Formula Une formule sensationnelle pour freiner le raccourcissement des télomères

  • Réunit les meilleurs composés anti-âge étudiés pour le maintien des télomères.

  • Contient des antioxydants naturels puissants (catéchines de thé vert, carnosine, gamma-tocotriénols).

  • Contient de l’extrait de pourpier pour augmenter l’activité de la télomérase.

      1. Super Omega 3


 

  1. Lutter contre une perception douloureuse de l’existence

    • Assumer ses angoisses (souvent angoisse de mort)

    • Mettre à distance ses éventuels sentiments de culpabilité

    • Pas d’hygiénisme excessif : dérives puritaines, rituels purificatoires (jouir des bonnes recettes de grand-mère : marmiton.com !)

    • Éviter (si possible !) les médicaments 

    • Repérer le ressentiment et le dépasser

    • Repérer le chavirement vers la mélancolie et la tristesse

    • La tristesse spirituelle: l'acédie.


 

  1. Les arnaques du 3ème âge

    • Marché du 3ème âge : la « silver-économie » : assurances, produits dits de santé, EHPAD, placements financiers….

    • Image flatteuse très commerciale du vieux propre sur lui…


 

  1. Rapport à l’adversité

    • Se méfier des portes qu’on ferme violemment. Elles sont souvent difficiles à rouvrir. C’est le cas des propositions de l’entourage, de la famille


 

V – Quelques équilibres précieux et quelques compétences qui valorisent

  1. Equilibre activité physique / repos

  2. Equilibre dedans (méditation, lecture) / dehors (communication, échanges…)

  3. Equilibre plaisir (gourmandise, soins) /sobriété (hygiène, …)

  4. Equilibre aider / être aidé

  5. Compétences qui valorisent :

    1. La cuisine

    2. le jardinage

  6. Activités qui aèrent le corps et l’esprit

    1. lecture

    2. vélo

    3. marche

    4. la vie spirituelle partagée


 

Conclusion :

Toute vie est une succession de renaissances

Livre d'Isaïe, chap 11 v 01 Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines.


 

UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)

De cet exposé très riche, j'ai retenu qu'il nous fallait privilégier certains domaines à soigner :

Pour rester autonome il faut un certain volontarisme.

Les domaines à soigner :

*Prothèses auditives (important pour ne pas être coupé des autres) , le faire assez vite car l'équilibre est lié à l'oreille interne ; garder l'équilibre sur un pied, la coordination vient du cervelet.

*Surveiller ses émotions, les souvenirs nous reviennent et sont précieux.

*Garder, voir et cultiver le sens du beau, même dans la nourriture, le bon est fondamental (petits plats).

Beaucoup de belles œuvres ont été faites après 60 ans.

*Soigner le relationnel : voisins, famille.
*Soigner le présentiel : voisins, famille, ses proches.

*Elaborer une "économie personnelle du plaisir" (chocolat.

Les pièges à éviter :

*La perte de son autonomie, éviter le mot "prise en charge", on est accompagné.

Il faut sortir dehors "sensation froid et chaud". Trop de repas tue le repas. Éviter la pseudo léthargie ; ne pas agir sous la pression.

*Le manque de respect : tu respecteras les cheveux blancs (Lévitiques). ne pas jouer à faire "l'idiot", ne pas perdre en crédibilité.

*La mise sous influence ou sous tutelle, éviter l'accompagnement (accompagnant) exclusif.

Attention aux publicités : pas de médicaments, pas de gourous.

Nourriture goûteuse et équilibrée, ne pas dire :"J'aime pas".

*Lutter contre une perception douloureuse de l'existence :"se lever du bon pied".

Le sucre est antalgique ainsi que le café.
Éviter l'hygiénisme excessif.

Bons pour la santé : efferalgan et vitamine D.

Lutter contre la tristesse.

*Les arnaques du 3ème âge :

- ne rien acheter par téléphone

- attention aux placements financiers.

*Rapports à l'adversité : trouver de l'aide par rapport aux conflits familiaux ou de voisinage.

 

UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)

Après le très riche exposé du docteur Vannier c'est la pause repas avec, bien entendu toutes les précautions de distanciation sociale.

UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)

Réactions des participants

*Yoga, chorale, activités sociales sont des points positifs.

*Manque de respect de la nouvelle génération par rapport à la nôtre. Lorsqu'il y a un manque de respect, il faut s'éloigner ; dire :"Quand tu auras mon âge..."

*Depuis un an manque de réunions, de vie sociale. Avec la pandémie, nous sommes tous en  confinement, nous communiquons avec WhatsAPP.

*On n'a jamais fini d'apprendre, les outils modernes nous y aident.


*La tentation de la mortification n'est pas chrétienne, elle viendrait des Indes.

Le sentiment de vouloir se racheter peut amener à vouloir se mortifier (indépendamment de toute religion).

 

 

 

Quelques équilibres précieux et quelques compétences qui valorisent :

*Équilibre : activités physiques/repos ; marche une demi-heure par jour, vélo.

*Équilibre dedans (méditation, lecture) / dehors (communications, échanges) : vie spirituelle partagée.

*Équilibre plaisir (gourmandise, soins) / sobriété (hygiène,...)

*Équilibre : aider/être aidé ; les autres et la technologie.

*Compétences qui valorisent : la cuisine, le jardinage.

 

Le Père Antoine se réfère aux pages 51 et 52 de notre livret.

Les 4 saisons, notre cycle de vie. A notre âge, il faut parfois changer des pièces (dentier;..).

La spiritualité du grand âge, amitiés anciennes ; mariage : amitié partagée.

 

Marie-Jeanne Boillet revient sur notre thème annuel La santé à notre âge, quel défi !

A la suite des 3èmes JMR vivre "LAUDATI SI" dans 81 diocèses, 550 équipes, environ 6000 personnes ; favoriser le covoiturage, éviter la consommation du plastique, réduire la consommation du papier...

Le MCR étant acteur d'espérance, il nous faut continuer à agir pour le bien de notre MAISON COMMUNE.

Un comité de pilotage au niveau national a décidé d'éditer un "Livre d'or" qui sera remis au Pape, puisque, à cause du covid le voyage à Rome a été annulé.

 

 

Père Antoine :

Le grand âge, c'est le temps du dépouillement : l'Esprit nous sanctifie.

*Seigneur je te confie la personne que je suis devenue. Entre tes mains je remets mon esprit

*L'Eucharistie : source et sommet de toute vie chrétienne.

*Sacrement des malades pour la guérison du corps et de l'âme.

*Sacrement du pardon: se réconcilier avec Dieu, les autres et soi-même.

*Balance : spiritualité du grand âge.

*Le bien commun c'est :                                              *Le mal commun c'est :

-une prière                                                                   -un geste malveillant

-une pensée

-une espérance

-une bienveillance

Soyons très positifs, le Seigneur est toujours avec nous.

UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)

Puis vint le temps de la célébration eucharistique

UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)
UN HOMME DE TERRAIN RETRAITE LUI-MÊME QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE (par JEAN-PIERRE VANNIER)

Merci Père Antoine, pour une première, c'était réussi.

Un très très grand merci au docteur et diacre Jean-Pierre VANNIER dont la richesse de l'exposé a séduit les participants.

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 19 Mars 2021

Hier, 18 mars, 45 membres du MCR ont eu la chance de participer à la rencontre trimestrielle, route de Neufchâtel à Rouen, en attendant que je vous relate ce que nous avons vécu, je voulais dire qu'une personne parmi nous a oublié son parapluie dans le vestiaire. Je l'ai récupéré mais, ne sachant pas à qui il appartient, merci de le dire à ceux qui n'ont pas internet, afin que je puisse rendre ce parapluie à son propriétaire...

 

Françoise S.

 

P.S. à bientôt, lorsque l'article sera rédigé, courant semaine prochaine sauf imprévu.

Voir les commentaires

Publié le 12 Mars 2021

COMMENT ETRE LE SEL DE LA TERRE ET DONNER DU FRUIT ?

Le 9 mars, un après-midi récollection, animée par le Père Claude Flipo, jésuite, réunissait, dans la chapelle de Pavilly, des membres du MCR.

Tout d'abord, qu'est-ce que le sel  ou chlorure de sodium ? C'est un exhausteur de goût qui était utilisé pour conserver viandes et poissons, pour tanner les peaux (en enlevant leur odeur de putréfaction) et qui, pendant longtemps a servi de salaire (salarium en romain signifie sel ou salaire) aux soldats romains car il était facile à échanger et à fractionner ; c'était un élément indispensable à toute vie en société.

Si l'excès de sel est néfaste pour la santé, le manque de sel dans notre organisme peut entraîner un coma qui peut être mortel.

Le sel, bien précieux s'il en fut a été également l'objet d'un impôt : la gabelle.

 

Dans la parabole du sermon sur la montagne, Jésus nous expose les vertus théologales et cardinales qui doivent être la saveur donnée par chacun de nous à son prochain.

Le sel, c'est nous lorsque nous donnons du goût à la vie des autres, grâce à ce que Dieu fait à travers nous.

Léonard de Vinci a peint La Cène avec les douze apôtres , on y voit Judas renverser la salière...

Le covid nous fait perdre le goût et l'odorat ; Jésus nous donne le goût et nous demande de donner du goût aux autres, de partager avec les autres le pain et le sel, de donner de la saveur à la vie, (en latin sapere  signifie sagesse, avoir le sens du goût et de l'odorat).

"Vous êtes le sel de la Terre", vous partagez mes souffrances : il faut avoir du courage pour se dire Chrétien.

Dans la lettre à Diogène on constate que les Chrétiens ne se distinguent pas des autres hommes, ils se fondent comme le sel dans la soupe, ils sont dans le monde comme l'âme dans le corps, ils sont citoyens du monde, parfois persécutés, ils sont là pour maintenir le monde dans le droit chemin, ils doivent donner le goût du royaume ; être à l'écoute des autres ; travailler à la réconciliation.
Avec l'âge nous avons une sorte de mission.

Dans les difficultés le Seigneur me tient la main comme il a tenu la main de Simon Pierre sur les eaux.

Nous sommes appelés à avoir du goût, car nous sommes habités par l'Espérance. Un Chrétien éprouve un besoin vital de se réconcilier, d'éviter les conflits ; il faut que les autres se posent la question : "Mais d'où lui vient sa sérénité ?"

Les psaumes sont des prières, des paroles de sagesse, c'est prier avec goût (cf psaume 15. Dieu donne de la joie) ; dans la vie actuelle les gens sont tristes car ils ne se sentent plus aimés. Dans son encyclique le pape nous rappelle que nous sommes tous frères, même s'il y a des différences ou des désaccords, nous appartenons à la même maison car nous avons le même père.

 

Dieu ne vieillit jamais, Il est toujours jeune

Comment retrouver la sérénité dans un monde divisé ?

Comment dépasser ce qui nous divise dans un monde sans identité ?

Avec le confinement on manque de sel : on se sent inutile, il est difficile de savoir à quoi on peut servir...

Le côté positif de cette pandémie :

*Plus de solidarité.

*Plus d'achats locaux.

*Le confinement a aussi créé des rapprochements, nous nous sommes rendu compte combien"les autres" nous manquaient, combien ils comptaient sur nous et pour nous, combien nous avions besoin de contacts, d'échanges.

*Le téléphone ou internet ont été des solutions idéales pour "réparer" les solitudes et nous en avons usé beaucoup et régulièrement avec nos connaissances, nos amis et notre famille.

Merci à Claude qui a rapporté les deux témoignages suivants :

*Une personne a parlé de sa situation de femme divorcée, remariée avec un chrétien pratiquant. Ils ont beaucoup souffert de la privation de l'eucharistie ; puis, suite au synode sur la famille, ils ont pu suivre un cheminement avec un prêtre et ont eu le bonheur de pouvoir à nouveau communier.

Son mari est tombé gravement malade, très rapidement, l'accès à la communion les a profondément soudés.

Avant sa mort, sa femme lui a promis de continuer l'activité paroissiale qu'il avait, ce qu'elle fait depuis.

Elle ressent une grande paix intérieure malgré l'absence de son mari.

*Un homme fait régulièrement des visites aux personnes seules, âgées ou malades ; il collecte les dons pour l’œuvre du "Blé eucharistique". Il dit que par ces activités , il compense la souffrance due à l'éloignement de ses enfants et petits-enfants de l’Église.

A cause du covid, nous n'avons pas pu partager le rituel goûter qui clôture nos réunions mais, Dieu merci nous avons pu terminer l'après-midi par la célébration eucharistique.

 

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 18 Février 2021

Le 9 mars prochain un après-midi avec exposé, animé par le Père FLIPO, vous est proposé à la chapelle (face à l’église) de Pavilly, accueil dès 13h30, participation 5€

Le thème : Dans notre vie actuelle, comment être le sel de la terre et porter du fruit.

Cet après-midi, ouvert à tous, membres ou non du MCR, se terminera, par la célébration, à 16h, de la messe.

 

 

Une autre date à retenir :

Rencontre trimestrielle le jeudi 18 mars 2021 au Centre diocésain route de Neufchâtel à Rouen.

Le thème en sera : «  UN HOMME DE TERRAIN, retraité LUI-MÊME, QUI COMPOSE AVEC SON ÂGE. »

 

Inscription, avant fin février, auprès de la secrétaire :

 

Annie BOS , immeuble Hérault, appt 136, 170 rue Pierre Mendès France 76300 SOTTEVILLE LES ROUEN

tél : 02 35 72 09 84 ou 06 73 49 59 86 annie.bos@wanadoo.fr

*journée avec repas : 25€

*journée sans repas : 10€

Merci de libeller votre chèque à MCR ROUEN

 

 

Compte-tenu des contraintes sanitaires, qui seront respectées, l’amphithéâtre nous est imposé.

 

N'hésitez pas à en faire part autour de vous (tout le monde n'a pas internet).

D'avance merci.

 

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 11 Février 2021

UN PEU D'HISTOIRE en cette fête de NOTRE DAME DE LOURDES

 

En 1636, la Sainte Vierge demande à Mère Anne-Marie de Jésus Crucifié, religieuse française stigmatisée que le Cardinal de Richelieu tenait en grande estime, que la France lui soit consacrée. L’année suivante, le Roi de France, Louis XIII, « dans le secret de son cœur », consacre sa personne et son Royaume à Marie, et avec la Reine, Anne d’Autriche, il multiplie les prières et les pèlerinages pour obtenir un héritier attendu depuis 22 ans. La Mère de Dieu répond en apparaissant à un religieux de Notre-Dame des Victoires : elle demande trois neuvaines : à Notre Dame de Cotignac en Provence, à Notre Dame de Paris et à Notre Dame des Victoires. Le caractère surnaturel des faits est rapidement reconnu et la Reine est prévenue. Le religieux, frère Fiacre, achève les trois neuvaines le 5 décembre et c’est neuf mois après jour pour jour que naîtra Louis XIV qui recevra le nom de baptême de « Louis Dieudonné ».

Dès que la Reine est certaine de sa grossesse, et sans attendre la naissance pour savoir si l’enfant serait garçon ou fille, Louis XIII publie le 10 février 1638 l’Edit officiel qui consacre solennellement la France à Marie. Louis XIII instaure aussi une procession qui doit être renouvelée chaque année, le 15 août, pour la fête de l’Assomption, dans toutes les églises de tous les diocèses du Royaume.

 

Bonne lecture ,

 

Françoise S.

Voir les commentaires

Publié le 10 Janvier 2021

En cette période de pandémie, je vous livre la liste des quinze promesses du rosaire que le hasard, à moins que ce ne soit la providence, m'a fait trouver sur internet cet après-midi.

 

Il me semble que la promesse numéro 11 est tout à fait d'actualité...

 

 

LES QUINZE PROMESSES
DE NOTRE-DAME DU ROSAIRE

 
Voici pour tous ceux qui récitent le chapelet en méditant les mystères du Rosaire, les quinze promesses de Notre-Dame du Rosaire révélées en 1460 au bienheureux Alain de la Roche (1428-1475), révérend père dominicain du couvent de Dinan, grand apôtre du Rosaire, qui restaura la dévotion au Très Saint Rosaire en parcourant la France, l'Allemagne et les Pays Bas et Fondateur des Confréries du Rosaire.

Alain, assailli par de terribles combats et tentations, eut une apparition de la vierge Marie, accompagnée de quelques saints, qui  chassèrent loin de lui le démon. Marie lui montra alors les promesses et grâces que chacun peut obtenir par la prière quotidienne et fidèle du chapelet. Alain de la Roche mit donc par écrit ces promesses qui furent approuvées par le Saint-Siège en 1895.

  1. A tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces.

  2. Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces signalées.

  3. Le Rosaire sera une armure très puissante contre l'enfer; il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies.

  4. Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux âmes les miséricordes divines les plus abondantes; il substituera dans les cœurs l'amour de Dieu à l'amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d'âmes se sanctifieront par ce moyen!

  5. Celui qui se confie en moi par le Rosaire ne périra pas.

  6. Celui qui récitera pieusement mon Rosaire, en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur. Pécheur, il se convertira; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la vie éternelle.

  7. Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du ciel.

  8. Ceux qui récitent mon Rosaire trouveront pendant leur vie et à leur mort la lumière de Dieu, la plénitude de ses grâces et ils participeront aux mérites des bienheureux.

  9. Je délivrerai très promptement du purgatoire les âmes dévotes à mon Rosaire.

  10. Les véritables enfants de mon Rosaire jouiront d'une grande gloire dans le ciel.

  11. Ce que vous demanderez par mon Rosaire, vous l'obtiendrez.

  12. Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités.

  13. J'ai obtenu de mon Fils que tous les confrères du Rosaire aient pour frères, en la vie et à la mort, les saints du ciel.

  14. Ceux qui récitent fidèlement mon Rosaire sont tous mes fils bien-aimés, les frères et sœurs de Jésus-Christ.

  15. La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination.

 

Les quinze promesses du rosaire

Avec ce chapelet recevez mes vœux de bonne et sainte année 2021, tous unis dans la prière.

Françoise S.

Voir les commentaires